fbpx
Sélectionner une page
Pissenlit plante sauvage comestible et médicinale

Le pissenlit est une des plantes les plus faciles à reconnaître, même s’il en existe un très grand nombre de variétés. Ses usages, eux-aussi, sont multiples.

+ 1 fiche plante à télécharger (et collectionner)
+ 2 recettes pour vous régaler avec le pissenlit

Avant de commencer, n’oubliez pas les 5 régles de la cueillette de plantes sauvages :

Cueillette #1 : 5 règles à respecter pour une cueillette sans danger

1. Carte d’identité du pissenlit : comment le reconnaître ?

Pissenlit, dent-de-lion (anglais : dandelion) – Taraxacum (officinale)
Famille des astéracées – Asteraceae

Description générale Herbacée vivace entièrement glabre, qui aime les sols riches et le soleil. On la trouve un peu partout.
Racine

Pivotante (une principale qui s’enfonce verticalement, comme un pivot) et profonde.

Tiges

Tige (ou plutôt pédoncule) sans feuille portant une seule inflorescence.

Creuse, cylindrique et dressée, produisant un latex blanc.

Feuilles

Regroupées en rosette basale (au sol).

Sa forme varie beaucoup, plus ou moins dentées et lobées, plus étroites à la base.

Fleurs Fleur jaune composée qu’on appelle “capitule”, faite de nombreuses fleurs ligulées (que l’on prend pour les pétales).
Floraison Dès l’arrivée des beaux jours, jusqu’à septembre.
Fruits Les fleurs ligulées forment ensuite des akènes surmontés d’une aigrette qui lui permet de s’envoler.

 

A RETENIR :

Le genre Taraxacum regroupe énormément d’espèces, mais aucun pissenlit n’est toxique.

Vous n’avez pas à faire à une fleur, mais de nombreuses, qui donnent chacune un fruit que le vent emportera, ou le souffle des enfants que nous sommes ou restons.

Fiche cueillette pissenlit comestible et médicinale
Recevoir la newsletter Heureux qui comme Maurice

2. Comment cueillir et consommer le pissenlit ?

Qu’est-ce qui est comestible dans le pissenlit ?

Tout… sauf le fruit.

  • Les jeunes feuille peuvent être mangées crues en salade
  • Les fleurs épanouies se consomment en salade ou cuites en sirop ou la fameuse cramaillotte.
  • Les fleurs en bouton peuvent être préparées comme des câpres ou rissolées.
  • Les racines sont bonnes cuites (comme d’autres légumes-racines) et peuvent être torréfiées pour faire une alternative au café.

Quand cueillir et comment manger le pissenlit ?

Vous pourrez récolter les parties tendres dès la fin de l’hiver, profiter des fleurs à partir du mois d’avril et récolter les racines à l’automne.

3. Les propriétés du pissenlit

Propriétés :

Les feuilles de pissenlit sont un bon apport en vitamines (K1, A, C, E) et minéraux (fer, potassium, cuivre, magnésium).

C’est un plante drainante.

  • diurétique
  • digestive
  • apéritive
  • hépatoprotectrice

A RETENIR :
Une bonne plante drainante et facile à trouver.
! Il y a de nombreuses contre-indications au drainage. Demandez conseille à un professionnel de santé (votre naturopathe préférée par exemple) avant de faire une cure.

Le pissenlit est-il comestible ?

4. Le pissenlit en cuisine

Feuilles : jeunes, elles peuvent se consommer en salade.

Fleurs : elles peuvent être préparées en confiture ou sirop. Vous pouvez même faire une huile.

Racines : cuite en purée, ou séchées pour en faire des décoctions.

     Sortie nature cueillette plantes sauvages comestibles et médicinales

    5. Idées recette à base de pissenlit

    Macérât de fleurs de pissenlit

    Le procédé est le même que pour le macérât de primevères que vous trouverez par ici.

    Boutons au vinaigre

    1) Récoltez les boutons de pissenlit (remplissez le bocal de conservation)

    2) Lavez-les et égouttez-les

    3) Portez du vinaigre de cidre (l’équivalent du contenant final, puis ajustez) à ébullition et plongez les boutons en laissant frémir 2-3 minutes

    4) Coupez le feu, récupérez les boutons et placez-les dans le bocal stérilisé

    5) ajoutez dans le vinaigre encore chaud un peu de clous de girofle, d’estragon et de coriandre, puis porter une nouvelle fois à ébullition 1-2 minutes

    6) Ajoutez le vinaigre infusé et fermez le bocal, puis secouez avec précaution

    7) Laissez mariner 7-10 jours avant de consommer

    Salade de pelouse

    En gros, ramassez tout ce que vous reconnaissez dans votre jardin…

    Ingrédients :

    • 100 g de feuilles de pissenlit
    • 100 g d’égopode
    • 1 salade
    • + ajouter d’autres plantes du jardin (aromatiques, fleurs, etc.)
    • 2 belles tomates
    • 1 avocat

    vinaigrette :

    • 2 CS d’huile de noix
    • 1,5 CS de vinaigre balsamique
    • 1 échalote
    • 2 CS d’eau
    • 4-5 câpres de boutons de pissenlit (recette plus haut)

    Etapes :

    1. Préparez votre vinaigrette
    2. Ajoutez les salades, les tomates coupées comme vous voulez, comme l’avocat
    3. Mélangez
    4. Dégustez en accompagnement d’un bon petit plat

     

    A vous la parole !

    Et vous, pratiquez-vous la cueillette de plantes sauvages ?
    Avez-vous déjà goûté le pissenlit ? En avez-vous dans votre jardin ?

    Article écrit avec passion par :

    Mathias Lefort
    Curieux de Nature, arpenteur de chemins, cueilleur sauvage et inventeur de recettes. Pour mettre le meilleur dans votre assiette, avec simplicité, passion et bonne humeur.

    Découvrez la belle histoire de Maurice et son équipage

    Laissez-vous tenter par un autre article :

    Cueillette de plantes sauvages
    Primevère plante comestible et médicinale recettes
    Plantain lancéolé plante médicinale chien naturopathie animale