Précautions d'emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont de fabuleux cadeaux de la Nature et sont très efficaces pour qui sait les utiliser correctement.

Le but n’est pas du tout de vous faire peur, mais au contraire de savoir comment les utiliser sereinement.

ATTENTION !
Naturel ne veut pas dire sans danger, loin de là, et cela est valable pour n’importe quelle utilisation de plantes (en aroma comme pour la phytothérapie).

N’utilisez jamais une huile essentielle que vous ne connaissez pas sans l’avis d’un professionnel de santé (par exemple un médecin, un pharmacien ou un naturopathe formé à l’aromathérapie).

Sachez également que sur ce site, les conseils ne sont pas personnalisés contrairement à ce que je pratique avec mes consultants. Les conseils donnés ici sont généralistes, et peuvent ne pas convenir aux cas particuliers, comme absolument tous les conseils donnés sur Internet et dans les livres.

Enfin, les conseils d’un naturopathe ne remplacent en aucun cas la prescription de votre médecin, et l’utilisation des huiles essentielles ne vous dispense jamais d’aller consulter en cas de problèmes sérieux.

Humains ou animaux, n’utilisez pas d’huiles essentielles sans avis médical / vétérinaire / naturopathique si vous avez une faiblesse au foie !

Conseils de conservation des huiles essentielles

  • Ne pas laisser à la portée des enfants.
  • Conserver les huiles essentielles à l’écart de toute flamme.
  • Conservez-les à l’abris de la lumière, et évitez les gros changements de température.
  • Laissez-les dans leur flacon en verre opaque d’origine.
  • Ne pas utiliser une huile essentielle avec une étiquette illisible (risque de confusion).
  • Etiquetez toujnours vos préparations à base d’huiles essentielles (nom botanique des huiles essentielles utilisées + date de fabrication).

Conseils d’utilisation des huiles essentielles sur les personnes

  • Ne pas utiliser pour les bébés et les enfants de moins de 7 ans sans l’avis d’un professionnel de santé formé à l’aromathérapie.
  • Ne pas utiliser pendant la grossesse ni pendant l’allaitement sans l’avis d’un professionnel de santé formé à l’aromathérapie.
  • Attention à l’usage des huiles essentielles chez les personnes épileptiques !
  • Attention aux contres-indications ou éventuelles interractions si vous prenez des médicaments : demandez l’avis d’un professionnel de santé formé à l’aromathérapie.
  • N’utilisez jamais d’huile essentielle pure sur la peau ou les muqueuses sans l’avis d’un professionnel de santé formé à l’aromathérapie.
  • Ne pas utiliser d’huiles essentielles sur la peau d’une personne allergique ou hypersensible, même diluée.
  • Ne jamais utiliser une huile essentielle directement dans un bain sans dilution préalable dans de l’huile ou une base moussante par exemple : vous risquez de vous brûler gravement.
  • Ne dépassez jamais les posologies conseillées.
consultation de naturopathie Elodie Michel Heureux qui comme Maurice

La première fois que vous utilisez une huile essentielle, faites un test allergique :

Versez 2 goutte de l’huile essentielle dans le pli du coude (attention, il faut que ce soit une huile essentielle que l’on puisse mettre à même la peau, voir alors les contre-indications).

A savoir : des signes d’allergie peuvent arriver jusqu’à 48h après application.

Conseils d’utilisation des huiles essentielles sur les animaux

  • Tout comme les humains, les animaux peuvent être allergiques aux huiles essentielles.
  • Certaines huiles essentielles qui ne sont pas toxiques chez l’homme le sont chez les autres animaux.
  • Toutes les précautions humaines sont valables chez les autres animaux
  • Ne pas utiliser les huiles essentielles sur les animaux de moins de 3 mois et les femelles gestantes ou allaitantes.
  • Attention : les voies d’adminitrations sont très limitées !

Le cas des chats est très particulier :
Ils ne fabriquent pas de glucoronyltransférase, une enzyme du foie qui permet de détoxiquer certaines molécules présentes dans les huiles essentielles (les humains et les chiens en fabriquent). Certaines huiles peuvent donc endomager leur foie et mener à des pathologies graves.

 

Ne faites pas d’auto-médication sur votre animal, cela pourrait avoir de graves conséquences.
Consultez un vétérinaire ou un naturopathe pour animaux formé à l’aromathérapie.

Conseils d’utilisation des huiles essentielles dans la maison

  • Ne pas verser sur une bougie ou corps incandescent.
  • Certaines huiles essentielles ne doivent pas être diffusées.
  • Asthmatiques et allergiques : ne jamais utiliser d’huiles essentielles en aérosols.
  • Ne pas diffuser plus de 20 minutes par heure et aérez régulièrement la pièce.
  • Chambre d’enfant : ne pas diffuser moins de 30 minutes avant le coucher.

Huiles essentielles : que faire en cas d’accident ?

  •  En cas d’ingestion accidentelle, ingérer de l’huile végétale et contacter immédiatement un centre anti-poison.
  • Si une huile essentielle vous brûle la peau, nettoyez-la avec de l’huile végétale, l’eau ne sert à rien (les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau).
  • En cas de contact avec les yeux, rincer abondamment l’œil avec de l’huile végétale.
  • En cas de troubles graves, rendez-vous aux urgences.

Quand vous appelez ou allez aux urgences, pensez à avoir sur vous le nom latin (nom botanique) de l’huile essentielle.

A vous la parole !

Utilisez-vous les huiles essentielles pour vous, vos proches ou vos animaux ?

Article rédigé avec amour par :

 

Je suis Elodie Michel, 30 ans, formatrice-conférencière et naturopathe diplômée pour humains et animaux, spécialisée en nutrithérapie (notamment digestion et gestion des émotions) et alimentation végétale.

Je consulte et propose des formations en cabinet à Annecy-le-Vieux et partout en France et en Belgique grâce à Maurice.

Découvrez la belle histoire de Maurice et son équipage

Laissez-vous tenter par un autre article :

eglantier cynorrhodon cueillette
ortie cueillette bienfaits vertus recette comestible
Pain vegan facile sans gluten