Que faire des vêtements que je ne porte plus

Le tri est de plus en plus à la mode, que ce soit pour devenir minimaliste, désencombrer son intérieur ou ne garder que les objets qui nous tiennent à coeur.

Mais que faire des vêtements une fois triés ?

A vrai dire, il existe des tas de solutions écologiques et solidaires. En voici 10 !

Des adresses, bons plans et idées originales pour laisser ses vêtements entre de bonnes mains après un désencombrement, qu’ils soient abîmés ou en excellent état.

6 solutions pour donner une seconde vie à vos vêtements en bon état

1) Comment revendre facilement vos vêtements ?

Il existe des tas de solutions : les braderies, les dépots-ventes, les vides grenier, Internet…

Quelques sites Internet (nous n’avons testé que Vinted) :

  • Vinted / Notre compte
  • Videdressing
  • Once Again
  • Look Vintage
  • Vetoccase
  • Patatam
  • Vestiaires Collectives, site dédié aux vêtements de luxe

 

Vous avez testé un de ces sites ?
N’hésitez pas à nous donner votre avis dessus en commentaire. Merci par avance !

2) Poser les vêtements dans les bennes (pas si) associatives…

Le saviez-vous ?

Ces vêtements ne sont pas collectés par des associations comme on pourrait le croire, mais par des organismes privés qui revendent les vêtements pour leur propre compte (via des braderies ou des friperies). Donc… avec une marge énorme pour eux.

Cette entreprise paye une somme régulièrement à l’association et en contrepartie, le nom de l’association est inscrit sur la benne. Bref, en donnant là-dedans, on ne donne qu’indirectement à une association, et encore, seulement une infime partie…

D’où la solution suivante :

3) Donner à des associations locales

On pense de suite à Emmaüs, mais ce ne sont pas les seuls.
En effet, il existe des tas d’associations locales (de réinsertion d’anciens prisonniers ou SDF par exemple) qui vendent aussi des vêtements et qui ont besoin de ces dons.

ATTENTION !
Il ne s’agit pas de se débarrasser de tous ses textiles, mais uniquement de ceux qui peuvent être vendus (donc en bon état).

BON A SAVOIR :

  •  Les restos du cœur collectent aussi les textiles. Pour donner, c’est ici.
  • La Société de Saint Vincent de Paul collecte aussi les vêtements. Plus d’infos ici.
  • Le Secours populaire organise parfois des braderies, même s’ils n’ont habituellement pas de locaux de vente.

4) 3 idées pour soutenir une cause qui vous tient particulièrement à coeur

Donnez vos soutien-gorge pour aider des femmes touchées par le cancer

Il est possible de donner ses soutiens gorge par exemple afin de soutenir les femmes ayant un cancer du sein. Ces dons sont transformés en argent reversé à des associations spécialisées venant en aide à des milliers de femmes.
Cette opération existe en France (en savoir plus ici) mais aussi au Québec (en savoir plus ici).

Donner pour venir en aide aux migrants

Via la Croix Rouge, l’UNICEF ou le Secours populaire (entre autres), il est possible de donner spécifiquement aux migrants si cela fait partie de vos combats.

Donnez vos chemises et cravates pour aider au retour à l’emploi

L’association “La cravate solidaire” collecte des vêtements pour des personnes dans le besoin qui doivent passer un entretien d’embauche mais n’ont pas forcément les moyens de s’habiller en circonstance. Un joli moyen d’aider à la réinsertion de ces personnes !

Bien évidemment, vous pouvez aussi donner des vêtements féminins !

A LIRE !
Un article de la chouette blogueuse Un trésor dans mon placard qui parle de cette assoc’ : c’est par là !

A RETENIR :
Si vous n’avez pas de temps ni d’argent mais que vous souhaitez vous engager pour une cause, le don est la solution !

5) Donner à des particuliers sur le net

Il existe divers sites Internet, qui permettent de poster des annonces de don :

Cliquez sur les liens pour y accéder :

  • Recupe.net
  • Donnons.org
  • ToutDonner
  • ObjetGratuit
  • Co-recyclage
  • JeDonneTout
  • Recupe.fr
  • JeChercheJeDonne

Il existe également des groupes Facebook de don d’objets.
Vous pouvez faire une recherche sur le site avec “don + votre numéro de département”.

Vous pouvez aussi donner via des applications pour smartphone comme Geev ou Smart Circle.

 

6) Troquer, échanger pour profiter aussi de vos dons

Cette solution peut aussi être intéressante si vous manquez un peu de finances. Ici, vous pouvez échanger vos vêtements contre d’autres vêtements (intéressant quand les enfants grandissent par exemple), ou encore contre de l’alimentation, de la lessive, des cosmétiques ou toute autre chose dont vous avez besoin.

Voici quelques adresses utiles :

  • ConsoGlobe (espace échange)
  • TrocVestiaire
  • BeautéFutée
  • PretàEchanger
  • StarTrok
  • SimpleTroc
  • MyTroc
  • Ce service de troc existe aussi sur Vinted. Pour cela, il faut vérifier que le membre ait cocher la case “Accepte les échanges”.

Sachez qu’il existe également des groupes Facebook de troc par région.
Tapez simplement “Troc + le nom de votre ville ou région” dans la barre de recherche Facebook.

A RETENIR :
Le troc est une solution de recyclage des vêtements qui peut vous permettre de faire de belles économies (et de rencontrer de belles personnes !).

3 solutions pour bien recycler nos vêtements abimés

1) Upcyler, réutiliser, coudre : quelques idées en vrac

  • Il est possible de transformer un pantalon en short par exemple…
  • …ou de customiser un t-shirt pour le remettre à la mode.
  • Plus de chiffons ? Un vieux tissu (comme un t-shirt) sera parfait !
  • Avec des collants troués, ou un vieux pyjama par exemple, on peut faire une éponge : tutoriel ici.

Si vous aimez coudre, allez jeter un oeil à la chaine de Clara Victoria, fan de vintage, qui propose des solutions pour upcycler des vêtements de friperie. Vous connaissez ?

Vêtement troué abimé que faire avec

2) Quand la fast fashion fait des efforts (marketing ?!)

Dans certaines grandes chaînes de magasins, vous pouvez apporter vos vêtements, chaussures et sacs même s’ils sont complètement abîmés.
En contrepartie, vous obtenez un bon de réduction.

Par exemple, le dernier que nous avons vu est un bon d’achat de 5 euros chez H&M (pour un minimum de 30€ d’achat). Ils s’engagaient également à verser quelques centimes à l’UNICEF.

Oui, c’est du marketing et ça pousse à l’achat, mais si vous avez quelque chose à acheter là-bas, autant en profiter.

Une fois le textile récupéré, l’enseigne envoie ces pièces récoltées en usine et les recycle. Elles seront reportées, réutilisées, ou exploitées afin de produire de l’énergie.

A RETENIR :
Vos vêtements abimés aussi vous font faire des économies grâce à la mauvaise conscience de la fast fashion !

3) Et bien sûr la solution déchetterie

Enfin, dernière solution…

Je ne suis pas sûre que ce soit le cas dans toutes, mais dans celle de ma communauté d’agglo, il existe un bac spécial pour les tissus usagers.

Honnêtement, nous n’avons pas de scrupule à les mettre directement dans les bennes des “associations”, puisque ces sociétés privées trient les vêtements et envoient ceux qui sont trop abîmés en déchetterie (en se faisant un beau bénéfice au passage…).

Article rédigé avec amour par :

 

Je suis Elodie Michel, 30 ans, formatrice-conférencière et naturopathe diplômée pour humains et animaux, spécialisée en nutrithérapie (notamment digestion et gestion des émotions) et alimentation végétale.

Je consulte et propose des formations en cabinet à Annecy-le-Vieux et partout en France et en Belgique grâce à Maurice.

Découvrez la belle histoire de Maurice et son équipage

A vous la parole !

Et vous, que faites-vous de vos vêtements après un tri ? Avez-vous d’autres idées ?
Posez toutes vos question ci-dessous, nous vous répondons au plus vite !

Laissez-vous tenter par un autre article :

Pain vegan facile sans gluten
eglantier cynorrhodon cueillette
Jala Neti Lota ayurveda naturopathie