fbpx
faire du fromage frais vegan
Recette Tartare vegan
Fromage frais vegan facile

Pour agrémenter les makis vegan et varier les saveurs, j’ai voulu faire un fromage frais végétal (un dupe du fameux Tar***, mais 100% végétal !).

Eh bien vous savez quoi ? C’est super facile, en plus d’être rapide et économique. Tout ce qu’il vous faut, c’est du yaourt soja, un torchon et deux mains. Oui, on fait ça à l’ancienne, ici.

 

Le but est simplement d’égoutter le yaourt de soja, pour l’assécher et rendre sa consistance plus onctueuse. Pour le goût que vous voulez lui donner, c’est selon vos préférences.

Munissez-vous donc de :

  • Yaourts nature (Le poids sera réduit de moitié, donc pour l’équivalent d’un pot de fromage frais de 150 g, comptez 300g de yaourt)
  • Un torchon, un mouchoir en tissu, ou une étamine si vous en avez.
  • Un bol pour récupérer le liquide
  • Un bol / ramequin de préférence avec couvercle pour la conservation, sauf si vous utilisez tout d’un coup.
  • Une maryse, ou à défaut une spatule en bois

Recette :

 

  • Placez votre tissu dans le fond du bol, videz vos yaourt dedans, repliez le tissu pour faire une poche.
  • C’est là que ça devient hyper technique, sauf si vous avez déjà trait une vache : prenez le collet du tissu entre le pouce et l’index de votre main la plus puissante et serrez suffisamment pour que la pression s’exerce vers le bas et que le yaourt ne jaillisse pas vers le haut.
  • Procédez par torsion légère ou pression de la main, sans trop appuyer pour ne pas faire passer le yaourt à travers les mailles.

Vous allez très vite récupérer 50% de l’eau. Le plus dur, c’est les 50% restants.

Votre tissu va se gorger d’eau, et le yaourt en contact avec va être plus sec, ce qui fait qu’il formera une couche qui empêchera l’eau de ressortir.

 

ASTUCES :

→ Toute l’astuce, c’est de malaxer votre boule de yaourt entre vos doigts (avec tact et délicatesse) pour remuer et unifier la consistance.

→ Vous pouvez aussi rouvrir votre tissu, récupérer le yaourt « sec » à l’aide de votre maryse, puis recommencer jusqu’à obtenir la consistance voulue.

 

Attention : si votre préparation finale vous semble trop dure, vous pouvez ajouter un peu de lait de soja.

 

Que faire avec ce “fromage frais” ?

Une fois la traite terminée, là, c’est à votre génie de parler :

Sel, poivre, noix, persil, ciboulette, ail, cumin, paprika, gingembre, curcuma, zestes d’agrumes… Laissez libre cours à votre imagination !

Pour ce qui est de l’utilisation, pensez aux pommes de terre au four, aux makis et à l’apéro, par exemple.

CONSERVATION

Étant donné que vous avez manipulé le yaourt, même si vous en avez ôté l’eau, je vous conseille de consommer rapidement, et de le garder impérativement au frigo.

 

Ne ratez pas les prochaines recettes, grâce à la carte postale de Maurice :

fromage frais vegan facile

Recette créée avec gourmandise par :

Mathias Lefort
Curieux de Nature, arpenteur de chemins, cueilleur sauvage et inventeur de recettes. Pour mettre le meilleur dans votre assiette, avec simplicité, passion et bonne humeur.

Découvrez la belle histoire de Maurice et son équipage

Laissez-vous tenter par un autre article :

 Pancakes maison faciles vegan et très moelleux
Consommé de légumes aux milles saveurs vegan sans gluten
Pâte vegan à tout faire recette salée ou sucrée facile rapide